Télécharger Livre : Comment dit-on en bon anglais ? En PDF





    Ce petit dictionnaire répertorie bon nombre d’expressions d’anglais courant. Pour la plupart d’entre elles, il ne s’agit pas, comme dans beaucoup d’autres recueils apparentés, d’expressions imagées, savoureuses ou pittoresques mais plutôt d’expressions de la langue quotidienne, voire de simples collocations ou autres syntagmes. Ces associations de mots, tout à fait naturelles pour un locuteur pratiquant sa langue maternelle, ne le sont pas forcément pour un étranger. Ce sont donc ces locutions souvent « banales », appartenant en particulier aux registres pratiques et concrets, qui sont ici privilégiées, par exemple dans les domaines de la médecine, de la maison, de la cuisine… D’autres locutions, en revanche, ne sont que des expressions idiomatiques de la conversation, rouages nécessaires à la communication.

    Ce répertoire peut être traité de deux façons distinctes. Il peut être soit tenu pour un dictionnaire de consultation, soit considéré comme un manuel d’entraînement à la conversation courante en anglais. Les expressions sont en effet toujours données dans des phrases courtes mais complètes, et non à la forme infinitive. Cela permet de les répéter par cœur afin de s’entraîner à assimiler des automatismes. Et cela offre aussi la possibilité de pratiquer ou de mieux maîtriser les temps.

    Il va sans dire que le choix de ces expressions est partiellement subjectif, toute tentative d’exhaustivité étant exclue. Certaines traductions peuvent paraître aller de soi, mais l’un des problèmes entre le français et l’anglais réside en ceci que l’on n’est jamais sûr que la traduction transparente n’existe pas ! Il faut en outre souvent examiner de près les traductions semblant « évidentes », car beaucoup de tournures anglaises ressemblent aux françaises sans être exactement les mêmes. Ainsi, une simple structure verbale peut être source de fautes pour un Français. Par exemple, « avoir du mal à faire quelque chose » se dit to have difficulty doing something, ce qui n’est donc pas tout à fait pareil.

    Rappelons, pour conclure, qu’il est toujours conseillé d’apprendre le vocabulaire en situation et que ce dictionnaire offre, à cette fin, un corpus de phrases faciles à employer dans de nombreuses circonstances.







    Mohon Aktifkan Javascript!Enable JavaScript